Débat entre Damien Murith et Francesco Micieli

micieli-murith

Pierre Fankhauser – Une des thématiques de votre livre, Francesco, est le rapport à la langue, sa propre langue, la langue de l’autre, la façon dont on navigue entre les différentes langues. De votre côté, Damien, La Lune assassinée est un livre de peu de mots, la langue est très concise, peut-être celle parlée par les gens qui n’ont pas les mots ou qui ont envie d’en utiliser très peu. Continuer à lire … « Débat entre Damien Murith et Francesco Micieli »