Dérives asiatiques – Julie Guinand

Derives-asiatiques-BAN

Il y a la jeune auteure qui a le courage de se lancer dans l’écriture en commençant par un recueil de nouvelles — ce qui, soyons clairs, n’est pas le format le plus bankable — et la lectrice vieillissante qui, croyant commencer un roman, reste sur sa faim au terme de la première histoire, trop courte, évidemment. Continuer à lire … « Dérives asiatiques – Julie Guinand »