Éditions Zoé

Logo Zoé

Amandine Glévarec – Chère Caroline Coutau, quelle lectrice étais-tu enfant ?

Caroline Coutau – Enfant, je lisais beaucoup. J’étais assez solitaire, extrêmement timide et j’avais une double vie grâce à la lecture, vraiment. Ça m’a un peu sauvée, je pense, et puis, peu à peu, ça m’a aussi permis de mieux savoir qui j’étais, de mieux comprendre mon rapport aux autres. Dans la famille, j’étais celle qui lisait le plus. Ma mère était historienne de l’art, elle m’a appris à regarder, beaucoup, et effectivement j’ai une lecture assez visuelle, c’est-à-dire que si le texte ne suggère pas en moi des images mentales, je le lâche. Continuer à lire … « Éditions Zoé »

Le Courrier

Le Courrier.jpg

Merci au journal Le Courrier !