Nos possibilités d’impasses sont innombrables – Sylvain Thévoz

thevoz-BAN-1.jpg

Le dernier poème que je me souviens avoir lu est Le Dormeur du Val de Rimbaud. Je devais avoir 9 ans. J’ai alors décidé que je détestais la poésie, que c’était bien trop triste, et le rythme, et les chiasmes, pas pour moi. Continuer à lire … « Nos possibilités d’impasses sont innombrables – Sylvain Thévoz »

Entretien avec Odile Cornuz

cornuz-BAN.jpg

Amandine G. – Pourquoi veux-tu que ça rime ? possède une tournure assez étonnante puisque le texte est principalement composé de questions, grâce auxquelles on découvre petit à petit la narratrice et ce qu’elle attend de l’homme à qui elle s’adresse. Terminus avait déjà une forme particulière puisqu’il s’agissait de courts monologues destinés à l’origine à la radio. C’est important pour toi le travail stylistique ? Continuer à lire … « Entretien avec Odile Cornuz »