Mandy à vendre ! by Olli

Mandy est née sous la plume d’Olli Bioret, dessinatrice nantaise qui a travaillé, entre autres, pour Presse-Océan et Nantes Passion (la fameuse série Phil Pelloche et Dona !), et qui vient de signer deux histoires dans le troisième tome du docu-bd consacré à Nantes paru aux éditions Petit à Petit. Mais comment naît Mandy ? Bah c’est du boulot ! D’abord, Olli doit trouver une idée, j’essaye de lui mâcher le travail en lui racontant des bêtises, mais pour le reste, elle assure toute seule, en plusieurs étapes…

Crayonné Olli Bioret
En réalisant une esquisse au crayon de bois…
Encrage Olli Bioret
…qu’il faut ensuite encrer (et gommer !)

***

Puis viennent la numérisation et la colorisation, pour un joli rendu

Mandy à vendre Olli Bioret

Alors comme c’est du (beau et bon) boulot, et qu’Olli Bioret comme tous les artistes a besoin de manger (vi, vi), je vous propose de jouer les intermédiaires, si vous voulez acheter une Mandy (en noir et blanc = l’encrage, ou en couleurs = tirages haute-qualité signés et numérotés), contactez-moi

***

Vous trouverez l’ensemble des dessins réalisés dans le menu Mandy by Olli, les encrages originaux sont vendus à 100 euros pièce (forcément, ils sont uniques !) (mais un tirage couleurs est offert!) – les tirages couleurs, signés et numérotés, quant à eux, sont à 50 euros l’un 🙂

Amandine

Les Indépendants au temps du Corona, étude réalisée pour Mobilis

MOBILIS_logo

Fait notable : chacun des intervenants interviewés pour cette étude a d’emblée précisé qu’il n’était pas certain que son témoignage serait représentatif, tant sa situation était particulière. Un écho qui en dit long et le confirme, l’indépendance, bien au-delà d’être un statut, est un métier à part entière, qui sous-entend d’en exercer plusieurs. Autant de personnes que de profils, autant de compétences que de clients différents. Mais une façon unique de se réfléchir comme une petite entreprise qui doit gérer son budget, sa production, son planning, ses prospections, son prévisionnel, ses motivations, et ce malgré la crise, et ce malgré le manque d’attention – et de compréhension – de la part des institutions. Indépendants, un mot à la fois imprécis qui peut déconcerter ceux qui ne le sont pas, très concret pour ceux qui ont décidé de le devenir, mais aussi synonyme d’inventivité, d’adaptabilité. La pandémie a mis en exergue, collectivement, la fragilité économique et la difficulté de vivre sans perspectives à long terme, des réalités qui sont finalement celles que connaissent tous les indépendants au quotidien. Rêvons que cela permettra de se poser des questions tangibles sur leurs difficultés, leur statut précaire et leur futur, mais d’ici là attardons-nous sur les stratégies que certains d’entre eux ont développées depuis le 17 mars 2020. Continuer à lire … « Les Indépendants au temps du Corona, étude réalisée pour Mobilis »

La Vie littéraire au temps du Corona, étude réalisée pour Mobilis

MOBILIS_logo

Les livres naissent dans le secret des alcôves mais en conquérant les rayons des librairies leur existence ne fait que commencer. Les écrivains se nourrissent de leur écriture puis mènent des activités connexes liées à celle-ci, pour gagner leur vie bien sûr, mais aussi pour partager, l’émotion, le fruit de leur travail.

Dans une situation générale où le fait même de prendre la plume n’est pas chose aisée du fait des problèmes de stress, d’argent et de concentration, où l’impossibilité d’imaginer ce que deviendra la diversité éditoriale peut paralyser, et où il faut renoncer à tous les rendez-vous qui étaient programmés, comment évolue aujourd’hui la vie littéraire ? Pour l’instant, les initiatives et perspectives sont encore timides, pourtant une chose est sûre : l’envie revient. Continuer à lire … « La Vie littéraire au temps du Corona, étude réalisée pour Mobilis »