L’Alliance des éditeurs indépendants

Amandine Glévarec – l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, c’est quoi ? 

Camille Cloarec (chargée de l’animation du réseau francophone, des projets de coédition et de traduction) – Ce sont plus de 800 maisons d’édition indépendantes dans 55 pays à travers le monde, qui sont réparties par réseaux linguistiques. Le réseau francophone est un des  plus importants et se situe principalement en Afrique. Le deuxième est l’hispanophone, la plupart de ses membres sont en Amérique latine. Viennent ensuite les réseaux anglophone, arabophone, persanophone et lusophone. 

A. G. – Quels sont les objectifs de l’Alliance ? 

C. C. – Il s’agit d’un réseau professionnel de solidarité. L’Alliance défend la bibliodiversité, c’est-à-dire l’accès équitable aux livres et à la diversité littéraire, où que l’on soit dans le monde. Mais elle défend aussi bien sûr l’édition indépendante. Plusieurs actions sont menées : nous organisons des événements professionnels mais nous avons également un rôle important, assez politique, de plaidoyers. Enfin, nous assurons la coordination entre les membres et soutenons avec eux des projets de coédition. Les maisons d’édition adhérentes rejoignent le réseau pour construire des relations, professionnelles et amicales, mais aussi pour appartenir à un collectif qui se montre toujours plus fort, particulièrement dans les pays où il n’y a pas de défense de l’édition indépendante ou de moyens accordés à la culture. Il y a deux formes d’adhésion à l’Alliance : soit l’adhésion individuelle d’une maison d’édition, soit l’adhésion d’un collectif de maisons indépendantes. C’est particulièrement le cas en Amérique latine, au Chili par exemple. 

Continuer à lire … « L’Alliance des éditeurs indépendants »

Festival Photo La Gacilly

Jeudi 22 juillet, à l’initiative de la très belle librairie La Grande évasion et du Festival Photo de La Gacilly qui cette année s’intéresse au Grand Nord, j’ai interviewé Olivier Truc dont le dernier roman – Les Chiens de Pasvik – est paru aux éditions Métailié, et Ragnar Axelsson, photographe islandais qui met les chiens de traineau à l’honneur dans son dernier ouvrage Artic Heroes. Merci aux organisateurs, et merci aux auteurs qui nous ont fait voyager avec passion !

Avec (de gauche à droite) Ragnar Axelsson, Meredith Sopher (interprète), Stéphanie Retire-Secret (Directrice du Festival Photo de La Gacilly), Amélie Louat (Directrice de la librairie La Grande évasion)… et Olivier Truc derrière l’appareil photo !